Sucré

La gingerbread house aux USA

Gingerbreah House version

Si vous regardez des films de Noël made in USA ou juste des films USA ayant quelques scènes en fin d’année, vous n’y avait pas échappé à ces jolies maisons en « pain d’épices » ou « gingerbread house ». Beaucoup de familles en font ici, toutes plus jolies les unes que les autres.
Et bien entendu, on en voit également pour certaines autres fêtes comme Thanksgiving où cette fois ci, il s’agit de décorer sa dinde.

Je vous propose aujourd’hui d’en découvrir un peu plus autour de cette tradition !


La tradition

Les sources sur les origines diffèrent. Mais, créer et décorer sa maison se fait depuis plus de 1000 ans. A priori des marchands d’Arménie ou de Chine auraient apporté cette tradition. Au départ , ces maisons existaient surtout dans les monastères puis pour l’ensemble de la population petit à petit. En Europe cette tradition est vraiment très présente en Allemagne et en Angleterre. Et, l’arrivée de cette tradition aux USA s’explique très bien avec les arrivés de migrants.
C’est en Angleterre que la décoration de la maison en pain d’épices est devenue une tradition de fêtes pour toute la famille.


De nombreuses histoires et traditions s’articulent autour de ces gâteaux. Ils sont composés de biscuits denses et épicés au gingembre, parfumé à la mélasse ou au miel et découpé en formes fantaisistes.
Par exemple, les demoiselles offraient à leurs chevaliers favoris un morceau de pain d’épice pour leur souhaiter bonne chance dans une compétition. Il y avait aussi une tradition selon laquelle les jeunes femmes mangeaient un « mari en pain d’épice » en espérant secrètement trouver quelqu’un de spécial.
A noter que le pain d’épice était même considéré comme un médicament utilisé pour soigner les crampes d’estomac.

Aux États-Unis, cette tradition prospère depuis plus de 200 ans. Et, la mère de George Washington a même écrit l’une des recettes de pain d’épice les plus populaires du pays !

Gingerbread version Thansgiving

C’est simple à faire ?

Chaque magasin alimentaire vous proposera dès mi-novembre des kits pour réaliser simplement votre « gingerbread house ». Enfin simplement est un grand mot.

Il faut savoir ou apprendre de ses erreurs pour se faciliter le travail. Ci-dessous quelques conseils que nous avons appris avec mon loulou. Il ne nous restera qu’à tous les appliquer l’an prochain pour tenter de fabriquer une maison plus jolie!

  • Bien réchauffer en malaxant la poche de glaçage .(Icing = mélange de sucre et sirop de maïs le tout coloré ou non). Plus la poche sera tiède et plus simple sera l’utilisation.
  • Surtout faire des pauses ! Vous venez de coller les murs de la maison : faites un break de 10/15 minutes avant de coller le toit pour laisser l’icing sécher et se transformer en ciment. Car, sans temps d’attente, vous vous retrouverez avec des fondations qui glissent et tombent !
  • Vous faites un mauvais trait d’icing, prenez un couteau à beurre pour le retirer tout de suite avant que ça ne colle de trop !
  • Eviter de trop lécher vos doigts : l’icing peut vite vous dégouter et vous donner des nausées !


Icing bien coulant - toutes les couleurs sont possibles!
@wtfoodbyestelle

Un classique aux Usa… La gingerbread house…c’est immangeable, dur…. Mais joli !! #gingerbread #gingerbreadhouse #wtfood #foodusa #foodtiktok

♬ Home Baking – Matthew Beattie

Ça se mange ?

Officiellement c’est 100% comestible mais les biscuits sont hyper durs et l’icing devient vite une colle très dure. Chez nous, seuls les bonbons disparaissent au fur et à mesure des jours si bien entendu on arrive à les extraire de son piège d’icing. Pour notre premier Noël aux USA, nous en avions acheté une magnifique 2 jours avant le début des fêtes dans une boulangerie et nous avons failli y laisser une ou deux dents le 24 décembre ! Attention on est loin du moelleux et du gout d’un bon vieux pain d’épices Prosper ! Le gâteau est brun et sucré et ressemble plus à un petit beurre ayant eu trop de farine lors de sa préparation !

Bref les écureuils et biches de notre jardin se font un petit pic de glycémie courant janvier depuis. Vu la vitesse de disparition des « gingerbread house », le goût (ou l’absence de nourriture dehors) leur plait beaucoup !


Et vous, vous en avez déjà gouté ou fabriqué ?

Version 2020 de la gingerbread house

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.